Bambou : Conseils de plantation, taille, entretien

conseils jardinage bambouConnaître le bambou
Conseils de plantation du bambou
Conseils de taille et d'entretien du bambou
A quelles plantes associer les bambous ?


Connaître le bambou

Originaires d’Asie du Sud-est et introduits en Europe au début du 19ème siècle, les Bambous , de la famille des Poacées (anciennement Graminées), ont en commun des rhizomes (des tiges souterraines) plus ou moins traçants, d’où émergent les tiges (les chaumes), ayant la particularité d’être ligneuses (qui ont la consistance du bois) et pérennes (qui vivent plusieurs années, jusqu’à 10 ans), cas unique chez les graminées. Leur feuillage est persistant, généralement vert, parfois strié ou panaché de blanc ou de jaune.

promo news meillandSelon les espèces et les variétés, la hauteur du bambou varie de quelques centimètres à plusieurs dizaines de mètres. Les plantes que nous vous proposons comptent parmi les plus rustiques. Les bambous apportent aux jardins, comme aux balcons et aux terrasses, une touche d’exotisme et d’évasion.

 

 

> Découvrez les caractéristiques des bambous proposés dans notre gamme :

Bambou Pleioblastus distichusBambou Pleioblastus distichus :
Ce bambou d'espèce très naine (10 à 50cm) est originaire du Japon. La végétation est très compacte et moyennement traçante. Les petites feuilles vert brillant sont disposées régulièrement de part et d’autre du chaume, dont le diamètre n’excède pas 1-2mm. Peu exigeant, il pousse à toute exposition et sous tout climat (rusticité jusqu’à -18°C).

Plantez-le en pleine terre pour constituer des bordures, en rocaille, sous-bois, ou en couvre-sol en talus. Cette espèce s’utilise aussi à la façon d’une pelouse (comme au Japon), moyennant deux tontes par an, la deuxième tonte intervenant au début de l’été.
Convient parfaitement en pot ou jardinière.

 

 

Bambou Sasa masamuneana AlbostriataBambou Sasa masamuneana 'Albostriata' :
Particulièrement intéressant par la teinte de son feuillage, ce bambou japonais peut atteindre jusqu’à 1,20m, et possède un port compact et régulier, peu traçant. Les chaumes de 1-2mm de diamètre portent des feuilles finement panachées et striées, blanc à jaune crème selon l’exposition, très accentuée et lumineuse au printemps. Peu exigeant, il pousse à toute exposition et sous tout climat (rusticité jusqu’à -18°C), et présente l’avantage de bien s’adapter aux terres lourdes.

En pleine terre, cultivez-le en touffe isolée, en massif et bordure, en complément de grands arbustes ou sous de grands arbres. Plantez-le également en pot et jardinière. Un rabattage occasionnel des touffes permet de maintenir la végétation plus dense et moitié moins haute.

 

Bambou Phyllostachys aureosulcata SpectabilisBambou Phyllostachys aureosulcata ‘Spectabilis’ :
Originaire de Chine, c’est le fantaisiste de la famille des bambous ! En effet, la base de nombreux chaumes forme quelques zigzags avant de reprendre une ascension parfaitement verticale ! Culminant jusqu’à 8m, les chaumes (diamètre 3-4cm) sont jaunes aux entrenœuds alternativement striés de vert. Au printemps, les jeunes chaumes situés au soleil prennent une jolie nuance pourprée. Le feuillage est vert foncé et lustré. Très rustique (jusqu’à -22°C), il s’adapte à toutes les expositions et tous les climats.

Utilisez-le en haies, brise-vent, en massif, en touffe isolée. Particulièrement adapté à la culture en bac ou grande jardinière. Avis aux curieux : les jeunes pousses sont comestibles et appréciées, même crues.

 

Bambou Phyllostachys bissetiiBambou Phyllostachys bissetii :
Peu traçante, cette espèce chinoise de bambou est vigoureuse et très rustique (-24°C). Les chaumes nombreux et rapprochés, vert intense, mesurent 2-3cm de diamètre et portent un feuillage vert foncé lustré, dense et souple, d’un bel aspect. Atteignant 6 à 8m, ce bambou pousse au soleil comme à mi-ombre et tout climat.

Du fait de son caractère peu envahissant, il est parfait en haie (taillée ou non), en brise-vent, en bosquet et en touffe isolée, et excelle en bac.

 

Bambou Phyllostachys nigraBambou Phyllostachys nigra :
Originaire de Taïwan et de Chine, ce bambou fut l’un des premiers introduits en Europe au début du 19ème siècle. Caractéristique par ses jeunes chaumes verts, fonçant progressivement jusqu’à devenir noir ébène surtout s’ils sont exposés au soleil, les tiges de 2-4cm de diamètre atteignent 6 à 8m de haut et s’orne d’un beau feuillage vert sombre lustré. Poussant aussi bien au soleil qu’à l’ombre et résistant jusqu’à -20°C, il préfère néanmoins les situations abritées du vent du Nord qui peut parfois abimer le feuillage en hiver.

Modérément traçant, plantez-le en touffe isolée, en bosquet ou en haie. Idéal pour les petits jardins urbains, les patios, en pleine terre comme en bacs.

 

Bambou Phyllostachys rubromarginataBambou Phyllostachys rubromarginata :
Originaire de Chine, c’est l’un des Bambous Phyllostachys les plus denses. Les chaumes (diamètre 2-4cm) poussent serrés les uns par rapport aux autres, ils sont érigés, mesurant en moyenne 5-6m, vert sombre, et garnis d’un abondant feuillage souple. Lorsqu’ils émergent de terre, ils sont recouverts de gaines vert foncé marqués d’un liseré rouge pourpré, d’où son nom. Très résistant au froid (jusqu’à -20°C), il s’accommode de toute exposition et s’adapte à tous les climats. C’est l’un des rares bambous à tolérer les excès d’eau temporaires.

Moyennement traçant, il forme de belles haies denses et infranchissables, et convient également en bosquet, touffe isolée, bordure de rivière ou de bassin naturel. Il peut aussi se cultiver également en pot ou jardinière.



plants de bambouConseils de plantation du bambou

Les Bambous vous sont livrés en conteneur 1,3L ou 2L, et se plantent d'octobre à mai. Ils poussent au soleil comme à l’ombre, dans toute bonne terre de jardin, même calcaire, riche en humus et conservant une certaine humidité toute l’année. Les terres lourdes, collantes et froides seront améliorées par un apport de compost et de terreau plantation.
• Préparer le sol en le bêchant en profondeur pour retirer les mauvaises herbes et les cailloux, et incorporer du fumier composté et de la corne torréfiée pour le nourrir en profondeur. Faire tremper le pot dans un seau d'eau afin de bien réhydrater la motte de terre avant la plantation.
• Creuser un trou du double du volume du pot, soit 50cm en tout sens, pour faciliter l’enracinement. Pour certaines variétés de bambous très traçantes, l’emploi d’une barrière anti-rhizomes peut s’avérer indispensable dans les endroits où la place est comptée.
• Desserrer un peu les racines de votre bambou qui peuvent être enchevêtrées dans la motte de terre. Placer cette motte de façon à ce que le dessus coïncide avec le niveau du sol, combler le trou, tasser légèrement au pied et arroser abondamment pour compacter la terre naturellement.

Les distances de plantation vont de 30/40cm pour les variétés à petit développement jusqu’à 1,50m à 2m pour les variétés à fort développement.
Les Bambous peuvent être cultivés en bacs, dans un mélange à parts égales de terre végétale et de bon terreau plantation, à toute exposition.


Conseils de taille et d'entretien du bambou

L’arrosage des Bambous est indispensable la première année pour les plantations en pleine terre, il doit être copieux et régulier (15/20 litres d’eau tous les 15 jours). Ensuite les plants sont suffisamment robustes pour résister aux sécheresses estivales, n’arroser qu’en cas de sécheresse prolongée.
En bacs, les arrosages seront plus réguliers et abondants (même l’hiver pendant les périodes de douceur) : du fait du volume de terre limité, les bambous y sont plus sensibles au sec.

Les Bambous sont très robustes et ne demandent aucun soin une fois bien implantés. Un paillage de feuilles maintiendra le sol propre et frais : le plus simple est de laisser et conserver les feuilles mortes des bambous tombées naturellement. La fertilisation des bambous cultivés en pots et bac doit être régulière : un engrais type engrais pour gazons convient parfaitement. En pleine terre, un épandage occasionnel de fumier composté suffit généralement pour maintenir la richesse du sol.

La taille des bambous se résume à la suppression des chaumes secs, et peut se compléter d’un éclaircissage des tiges pour ne garder que les plus vigoureuses et mettre en valeur la teinte des chaumes. Les haies régulières peuvent être taillées en hauteur, généralement une fois par an, en été lorsque la croissance des nouvelles pousses est terminée.
Naturellement résistants au froid, les Bambous, comme toutes les plantes à feuillage persistant, peuvent néanmoins souffrir de l’effet conjugué du vent et du gel intense, provoquant une brûlure du feuillage. Le cas échéant, tailler au printemps les parties trop abimées. De nouvelles pousses et un nouveau feuillage se développeront rapidement.


A quelles plantes associer les bambous ?jardin exotique bambous

Les Bambous , selon les variétés, se plantent en isolé, en bosquets, massifs et bordures, en haies, en talus et rocailles, ainsi qu'en bacs pour l’ornement des terrasses et balcons. Ils se suffisent généralement à eux-mêmes, mais peuvent être associés entre eux, en jouant sur les hauteurs, la couleur des chaumes et celle du feuillage, pour créer une ambiance exotique et zen.

Les bambous peuvent également être mariés à d'autres plantes pour obtenir un jeu de couleurs zen :
• Les pivoines arbustives s'associent parfaitement avec leur feuillage ample et leur très belle floraison de printemps.
• Les clématites peuvent être plantées avec les bambous afin de s'en servir de support grimpant naturel.
• Les hortensias arbustifs apprécieront l'ombre créée par les bambous. Des tons blancs ou rosés seront très harmonieux, comme les hortensias Annabelle , Vanille-Fraise .
• Le bien nommé Dahlia bambou (Dahlia Imperialis) se hissera pour fleurir le beau feuillage des bambous.


> Retrouvez tous les bambous en vente chez Meilland Richardier



Retour en haut de page : tous les conseils jardinage des bambous ⇑

A consulter dans cette rubrique