Blog rosiers et plantes Meilland Richardier Pour les jardiniers passionnés de rosiers Meilland

30 mai 2018

Sécheresse : Comment prendre soin de ses plantes ?

Filed under: Actualités,Conseils — Service Communication @ 9 h 50 min

Les mois se suivent et ne se ressemblent pas ! Après de fortes pluies, voici revenues les périodes de sécheresse qui peuvent être fatales à vos plantes.

Le potager, meilleur allié pour lutter contre la sécheresse

Les plantations les plus récentes et les plantes cultivées en bacs sont les plus sensibles. Effectuez des arrosages réguliers au pied des plantes. Les plantations récentes n’ont pas encore de système racinaire très développé, donc des arrosages réguliers et copieux compenseront ce manque de réseau.

Quant aux bacs, ils s’assèchent vite et deviennent alors un piège pour les plantes qui sont enfermées dedans. Pensez aussi à votre potager pour celles et ceux qui en ont un…

 

Arrosez au pied des plantes en évitant de toucher feuilles et fleurs. Privilégiez le soir pour limiter l’effet loupe sur les feuilles quand même mouillées et aussi l’évaporation. Et petite astuce, vous pouvez déléguer cette tâche parfois quotidienne aux enfants qui adorent arroser les plantes au jet d’eau 😉 … Vous pouvez également utiliser un système d’arrosage économique de type goutteurs Iriso ® qui comporte de nombreux avantages :

• Fonctionne sans branchement ni électricité : il suffit de les adapter sur des bouteilles.
• Débit réglable.
• Durée allant de 5 à 60 jours, pour partir tranquillement en vacances. 

Comment bien arroser ?

Afin de conserver l’humidité plus longtemps, n’hésitez pas à utiliser un système de paillage au sol. Si les écorces de pin sont les plus répandues et meilleur marché, elles ne conviennent pas à toutes les plantations, notamment aux rosiers qui ne les tolèrent pas car elles acidifient la terre. Préférez dans ce cas les cosses de cacao concassées, les cosses de sarrasin, les copeaux de peuplier (qui peuvent être teints de différents coloris), les plaquettes de chêne, ou un paillage minéral retenu par une toile hors-sol, de paillettes d’ardoises, de galets ou de pouzzolane. Pour une efficacité maximale, comptez 5 à 10 cm d’épaisseur.

Les écorces de pin conviennent à la plupart des arbustes, surtout aux hortensias et autres plantes de terre de bruyère. Les plantes vivaces, les bulbes à floraison estivale et les plantes en pots seront protégées par un paillage plus léger de type paillettes de lin, cosses de sarrasin, et, pour les arbustes en bac, un paillis coloré de copeaux de peupliers, ou, pour un effet plus design, des galets ou des paillettes d’ardoises.

Un massif protégé par un paillage s’accommode d’arrosages plus espacés, mais plus copieux afin que l’eau s’infiltre bien en profondeur. De plus, les massifs n’ont plus besoin d’être désherbés ou sarclés, la terre est préservée et l’activité microbienne est sauvegardée. Les paillages d’origine végétale sont à renouveler régulièrement, ceux d’origine minérale sont installés une fois pour toute.

Il existe aujourd’hui toute une panoplie de récupérateurs d’eau, tant en format qu’en prix. Ils se raccordent aux gouttières et permettent de faire des économies facilement. Sensible à ce sujet, nous avons sélectionné une gamme de récupérateurs d’eau qui s’intègrent facilement aux jardins et pour des prix calculés au plus juste.

Consultez régulièrement la météo !

 

Pour finir, pensez à prendre l’habitude de regarder régulièrement la météo (télé, radio ou internet) ! Il est aussi possible de s’abonner parfois à des newsletters spécialisées…

Cela vous évitera quelques arrosages inutiles car Dame Nature y pourvoira, ou au contraire cela aidera grandement vos belles plantes, arbres et arbustes à survivre à l’été ! En effet, quoi de plus triste que de revenir un soir et de constater que certaines plantes sont mortes de soif… après tous les soins apportés et l’énergie dépensée pour les voir grandir…

 

21 juillet 2017

Décorez votre intérieur et vos tables estivales avec les dahlias du jardin…

Filed under: A faire au jardin cette semaine,Conseils — Étiquettes : , , — Service Communication @ 10 h 28 min
Préparation d'un bouquet de dahlias

Préparation d’un bouquet de dahlias

Plantés ce printemps, les dahlias sont en ce moment en pleine floraison. Profitez de leur générosité et composez de somptueux bouquets pour votre intérieur. Les fleurs de dahlias sont si variées et différentes qu’elles conviennent aussi bien aux bouquets romantiques et d’allure bucolique qu’aux compositions plus structurées et contemporaines.

 

bouquet romantique de dahlias

bouquet romantique de dahlias

 

 

 

 

 

Voici nos astuces pour que vos dahlias en bouquet durent longtemps.

  • Coupez les fleurs tôt le matin, et faites les boire dans une grande quantité d’eau fraîche durant quelques heures avant de composer votre bouquet.
  • Le vase choisi sera suffisamment lourd pour rester stable sous le poids des fleurs qui peuvent être lourdes.
  • Recoupez les tiges en biseau, supprimez les feuilles susceptibles de tremper dans l’eau et composez votre bouquet.
  • Changez l’eau de vos dahlias tous les jours (ou tous les 2 jours) car elle peut se troubler rapidement s’il fait très chaud.

Placé dans une pièce fraîche, votre bouquet durera ainsi une huitaine de jours minimum. (more…)

6 mars 2017

Rosiers : à vos sécateurs, prêts ? Taillez !

« Taille tôt, taille tard, mais taille en mars ». Les anciens avaient bien remarqué que mars est la période la plus favorable pour la taille des rosiers ainsi que la plupart des arbustes à fleurs d’été. Le temps radoucit et la végétation redémarre. Alors ne tardez plus ! Tous au jardin ! Taillez !

 

Le bon outillage

Votre sécateur se doit d’être bien affuté : les coupes sont plus nettes et cicatrisent plus facilement. Pensez à désinfecter la lame entre deux rosiers, surtout s’ils ont été malades l’été dernier. Un chiffon imbibé d’alcool suffit. Pour couper efficacement les grosses branches, un ébrancheur s’avère très utile. Un taille haie facilite la taille des rosiers paysagers et vous aide à dégrossir le travail.

Ebrancheur LAGUIOLE ® télescopique prestige

Ébrancheur LAGUIOLE ® télescopique prestige

Taille haie LAGUIOLE ® télescopique prestige

Taille haie LAGUIOLE ® télescopique prestige

 

 

 

 

 

 

 

(more…)

20 janvier 2017

Vague de froid, comment protéger vos plantes ?

L’hiver est arrivé en force ces jours-ci avec des températures négatives comprises entre -5°C et -15°C un peu partout en France. La majorité des végétaux résistent sans broncher mais les plantations récentes, les pots, bacs et balconnières, ainsi que certains végétaux à la rusticité limitée peuvent souffrir. Suivez nos astuces pour retrouver dès les premiers beaux jours vos plantes préférées.

 

Le froid s'installe

Le froid s’installe

Quand c’est possible, il vaut mieux installer les protections hivernales avant l’arrivée des grosses gelées. Paillages et voiles d’hivernage sont à privilégier ; pas de plastique qui provoque de la condensation qui peut geler !

Étalez sur la terre des massifs un paillage protecteur à base de feuilles mortes, paille broyée, paillettes de lin ou de chanvre, éventuellement maintenu par des branchages ou un voile d’hivernage. Renforcez la protection des jeunes plantations de rosiers et d’arbustes par un buttage : ramenez de la terre sur la base des branches en formant un monticule.

Pour les rosiers tiges, préservez le tronc en plaçant une gaine mousse du même type que celles utilisées pour les canalisations. Emballez les branches dans un voile d’hivernage, éventuellement rempli de feuilles mortes ou tout autre paillage léger.

Enveloppez aussi les jeunes arbustes à feuillage persistant en préservant bien leur base et paillez autour pour que la terre ne prenne pas en gel.


(more…)

10 novembre 2016

… les oiseaux, une aide au jardin.

Filed under: A faire au jardin cette semaine,Conseils — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Service Communication @ 16 h 10 min

Les oiseaux comptent parmi les meilleurs partenaires du jardinage naturel. Ils s’alimentent notamment d’insectes nuisibles (pucerons, chenilles, petites limaces, moucherons, moustiques, etc.) susceptibles d’attaquer vos plantations. Avec quelques plantes et des agencements simples en complément du gîte et du couvert, vous facilitez l’établissement à long terme des oiseaux et autres animaux utiles au jardin. Découvrez maintenant l’ultime étape…

 

Etape 3, Allez plus loin…

 

Quelques aménagements simples et des végétaux bien choisis peuvent inciter les oiseaux et autres animaux auxiliaires à s’établir plus volontiers chez vous.

Arbustes Cotoneaster Lactea

Arbustes Cotoneaster Lactea

 

Installez dans votre jardin une haie mixte alternant arbustes touffus au feuillage persistant et arbustes à baies (Profitez de notre promotion sur les arbustes et rosiers pour haie valable tout le mois de novembre !). Cette haie décorative et d’entretien limité servira autant de refuge que de réserve de nourriture pour vos protégés. Parmi les arbustes persistants, Cotoneaster lacteus, Viburnum tinus et Pyracantha conviennent grâce à leur densité et leur production abondante de baies ; vous les mélangerez avec des arbustes caducs aux fruits appétissants comme le sureau noir (Sambucus nigra), l’amélanchier, Viburnum opulus, entre autres. Pensez aussi aux insectes pollinisateurs (abeilles et papillons) avec notamment les Buddleias et Céanothes.

 

Votre extérieur est suffisamment grand ? Installez une « friche » avec un semis de Jachère Fleurie et une partie de la pelouse que vous ne tondrez plus. Laissez au fond du jardin un tas de bois ou de cailloux qui constituent des abris que les hérissons et certains insectes apprécieront. En créant un bassin, vous pourrez héberger grenouilles, crapauds, tritons et toute une population d’insectes. Les poissons se chargeront d’éliminer les larves de moustiques.

(more…)

Older Posts »

Powered by WordPress