Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu

Les plantes aromatiques : elles ont tout bon !

La liste des plantes aromatiques est longue et leurs avantages aussi. Goûteux, esthétiques et médicinaux, les aromates se cultivent aussi bien dans le jardin que sur le balcon. Plantez, récoltez et dégustez !

Des plantes aux mille vertus

Annuelles ou vivaces ?

Entretenir mes plantes condimentaires

Les bonnes associations

Les espèces décoratives

Des plantes aux mille vertus

Les hommes ont adopté les plantes aromatiques depuis des siècles pour leurs vertus thérapeutiques. Ancêtres (et souvent composants) de nos médicaments, elles guérissent naturellement nos petits maux. Le thym, l’ail et la bruyère ont des propriétés antiseptiques alors que le romarin, la menthe, la sauge et le gingembre assurent une bonne digestion. La citronnelle est utilisée quant à elle pour éloigner les moustiques. Certains cumulent les bons points comme le basilic qui est antispasmodique, apaisant, anti-inflammatoire et désinfectant. Vous avez donc tout intérêt à en avoir à portée de main !

Annuelles ou vivaces ?

Les aromatiques se déclinent en trois types : les annuelles (dont le cycle de vie se déroule sur une année), les bisannuelles (qui vivent deux années de suite) et les vivaces (dont le cycle de vie dure plusieurs années). Les annuelles peuvent être semées en place chaque année au printemps une fois les gelées passées avant d’être récoltées en été. Par exemple, l’Aneth se sème en avril-mai et se récolte à la fin de l’été. Pensez à bien laisser 20 cm entre chaque graine et à les semer à quelques centimètres de profondeur. Les débutants préfèreront acheter directement le jeune plant en godet et le repiquer (replanter) chez soi. Favorisez du terreau « spécial aromatiques » qui apportera les engrais nécessaires. Pour les variétés vivaces, laissez un peu plus d’espace entre les plants ou les graines, au moins 50 cm. La période de récolte se fera jusqu’à la fin de l’été pour les caduques et toute l’année pour les persistants.

Entretenir mes plantes condimentaires

Les annuelles auront besoin d’un léger désherbage et d’arrosage variable en fonction des espèces. Les vivaces demandent un peu plus d’attention. Le thym demande à être légèrement taillé au moment de la floraison pour lui garder un aspect compact. Il est préférable de couper les fleurs de la ciboulette pour qu’elle produise de nouvelles feuilles. N’hésitez pas à tailler sévèrement la menthe si celle-ci devient trop envahissante. Les aromatiques vivaces apprécient aussi un paillage pour les protéger de l’hiver.

Les bonnes associations

Les plantes condimentaires évoluent dans des milieux différents et n’ont pas les mêmes exigences. Il faut donc prendre garde à leur emplacement ou à leurs voisins de jardinière. Mettez les plantes qui préfèrent un sol sec ensemble comme le thym, le romarin et l’origan. Vous pourrez ainsi les arroser avec parcimonie dans la même jardinière. Le basilic, la ciboulette et l’aneth demandent aussi du soleil mais plus d’arrosage. Isolez la menthe dans un pot et la citronnelle dans un autre car elles sont envahissantes et prennent souvent le dessus sur d’autres espèces. Les coins d’ombre ne sont pas en reste ! Ils seront l’écrin du persil, de l’oseille et de la mélisse.

Les espèces décoratives

Des plantes condimentaires dans vos massifs ? Et pourquoi pas ! Les petites fleurs blanches de la camomille animeront votre balcon ou votre jardin en été. Le fenouil bronze apportera de la densité à votre massif avant de l’égayer de ses fleurs en ombelles jaunes de juin à septembre. Pensez aussi à la sauge officinale qui tapissera rapidement votre massif avec ses petites feuilles douces. Elle dévoilera des fleurs bleues-violettes de mai à juillet.

Tous les produits de cette inspiration

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés