Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients au 04 78 34 46 52
Lun./vend. : 9H À 18H Sam. : 9H À 12H30
FR
Menu
Menu
CATALOGUE AUTOMNE/HIVER 2022 : feuilletez notre nouveau catalogue en ligne !
Service clients au 04 78 34 46 52
Lun./vend. : 9H À 18H Sam. : 9H À 12H30
FR

Lavande : conseils de plantation et entretien

Parfum de Provence ! Emblématique des jardins méditerranéens, les lavandes ou Lavandula en latin sont très appréciées pour leur culture facile, leur floraison parfumée et leur feuillage persistant aromatique. Les variétés cultivées aujourd’hui découlent de la lavande vraie (Lavandula angustifolia), du lavandin (Lavandula x intermedia) et de la lavande papillon (Lavandula stoechas). Ça y est, vous êtes perdu ? Pas de panique, on vous explique tout !

Bien connaitre les Lavandes

De la famille des Lamiacées, les lavandes sont des sous-arbrisseaux vivaces originaires du bassin méditerranéen. Elles sentent bon la Provence ! Leur nom latin Lavandula dérive de l’italien ancien lavando (action de laver) car ses fleurs sont depuis longtemps utilisées pour parfumer le linge.

La plus connue est Lavandula angustifolia, la lavande officinale aussi appelée lavande vraie. Assez compacte, elle fleurit en juin-juillet en épis serrés et courts. Ses fleurs bleu lavande, pourpre violet, blanches ou roses selon les variétés, sont très parfumées. Le lavandin, nommé Lavandula x intermedia, est plus vigoureux et ses fleurs, réunies en épis plus longs, sont plus riches en huiles essentielles. La lavande Grosso est une variété de lavandin. Ces deux types de lavandes fleurissent entre juin et août, les variétés plus récentes sont remontantes et portent des fleurs jusqu’en octobre !

Plus originale, la lavande papillon, Lavandula stoechas en latin, se distingue par ses épis courts surmontés de sorte de pétales en toupets évoquant des papillons. Si elle est un peu moins parfumée, elle présente l’avantage d’être précoce et de refleurir en fin d’été, soit une floraison échelonnée d’avril à septembre. Bleu violet à l’origine, elle se décline aujourd’hui dans de nombreux coloris.

Toutes présentent un feuillage persistant : ses feuilles plus ou moins allongées se teintent vert grisé à gris argenté selon les espèces et variétés. Leur végétation frutescente (sous la forme d’un petit arbuste) est compacte et très ramifiée. Leur hauteur oscille entre 30-40 cm pour les plus compactes jusqu’à 1 m pour les plus vigoureuses ! Toutes les lavandes sont mellifères : elles attirent les abeilles bourdons, papillons en grand nombre. Le miel de lavande est d’ailleurs recherché pour sa saveur particulière.

Comment planter la lavande ?

Facile à réussir, la lavande se plaît au soleil, dans un sol ordinaire, même pauvre, sec et calcaire, bien drainé surtout en climat froid. Seule la lavande papillon préfère une terre plus humifère, neutre à acide, toujours bien drainée. Elle pousse aussi en pot, dans un mélange composé de ½ terre végétale (ou terre de jardin) et ½ terreau pour plantation de bonne qualité, complété de quelques poignées de matériau drainant tel que pouzzolane, graviers, tessons de poterie, billes d’argile expansée, etc. Livrées en godet ou en pot, les lavandes peuvent être plantées toute l’année, sauf en période de gel ou de canicule-sécheresse, avec une préférence pour le printemps dans les régions froides et humides.

Comment réussir la plantation de la lavande en 5 étapes :

  1. Préparez l’emplacement. Bêchez sur environ 40-50 cm de profondeur (soit environ 2 fers de bêche) pour bien ameublir le sol. Améliorez le drainage si besoin, et apportez un peu de fumure organique type Lombricompost pour favoriser la reprise.
  2. Faites tremper le pot (ou le godet) de lavande dans un seau rempli d’eau 10 à 15 minutes, afin que son substrat soit bien hydraté. Pendant ce temps, ouvrez un trou juste un peu plus important que le volume des racines.
  3. Dépotez la lavande, puis plantez simplement en terre en plaçant la motte de la plante pour que le dessus affleure le niveau naturel du sol.
  4. Arrosez copieusement à la plantation.
  5. C’est terminé ! Retaillez éventuellement très légèrement, juste pour accentuer la forme naturelle de la lavande.

Comment entretenir et tailler la lavande ?

L’entretien courant de la lavande est très limité. Les plantations récentes apprécient quelques arrosages en périodes sèches au moins la première année. Ensuite, les lavandes seront suffisamment enracinées pour supporter la sécheresse. La lavande papillon sera plus florifère si elle bénéficie d’arrosages en périodes sèches, même une fois bien implantée.

Le principal entretien de la lavande, c’est la taille ! Facile et simple à la fois, elle s’effectue idéalement en 2 temps. Intervenez au moment de la floraison pour récolter les tiges fleuries, ou dès que les épis commencent à faner. Coupez les tiges florales en supprimant en même temps 1/4 à 1/3 de feuillage. Ainsi taillée, la lavande a le temps de repousser avant l’hiver, voire de refleurir pour les variétés récentes et remontantes ! En mars, retaillez plus légèrement la lavande, juste pour régulariser sa forme en boule ou en demi-tonneau lorsqu’elle est plantée en bordure.

Profitez de la taille de mars pour étaler quelques poignées de fumure organique type Lombricompost.

Avec quelles plantes associer la lavande ?

Si on plante traditionnellement la lavande en bordures et haies basses, elle convient aussi aux plantations isolées, suffisamment espacées les unes par rapport aux autres pour créer des boules qui structurent massifs et bordures plus larges. Bien sûr, elles conviennent aux talus et rocailles dans un esprit « garrigue ».

N’hésitez pas à mélanger les différentes sortes de lavandes entre elles, et aussi à les associer à d’autres plantes comme le romarin, la sauge officinale, le thym typiques des garrigues, sans oublier les pittosporums et le laurier-tin (Viburnum tinus) pour former des volumes en boule plus importants. Apportez ensuite un contraste de textures avec des plantes légères comme les graminées, gauras, verveines de Buenos-Aires, agapanthes, etc.

Les lavandes constituent l’un des meilleurs choix pour accompagner les rosiers, car leur arôme éloigne les insectes ravageurs dont les pucerons. Toutes les couleurs des roses s’accordent aux tons des lavandes, donc amusez-vous à composer des contrastes osés avec des tons rouges, orangés ou jaunes ou de jolis camaïeux avec du rose pâle, du mauve et du blanc !

Comment profiter des bienfaits de la lavande ?

Les lavandes les plus parfumées (Lavandula angustifolia et Lavandula x intermedia) sont bien sûr à privilégier. En été, coupez les tiges de lavande pour former des bouquets. Suspendez-les tête en bas à l’abri de la lumière dans un local aéré pour les faire sécher. Egrainez les fleurs de lavandes pour en faire des sachets ou composez de petits bouquets à placer directement dans vos armoires pour qu’ils parfument le linge et repoussent les mites. L’odeur de lavande a des propriétés apaisantes et relaxantes, vous pouvez placer de petits sachets sous votre oreiller pour passer de douces nuits parfumées.

La lavande s’utilise aussi en cuisine et agrémente bon nombre de recettes ! En salade, dans un plat, en glace, en gâteau ou en sirop, ses fleurs relèvent des mets un peu fades. Attention aux quantités car son goût est prononcé, il est important de la consommer avec parcimonie. Attention également aux insectes pollinisateurs qui sont attirés par son odeur.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés