Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu
Vente Flash sur nos fruitiers et petits fruits !

Légume d’hiver

Manger des légumes de saison reste la meilleure alternative pour avoir accès à des produits frais et locaux. Bien que de nombreuses plantes soient en repos végétatif en hiver, certaines ont l’ambition de remplir vos assiettes ! Voici les principaux légumes à récolter en hiver

Les salades

Les choux

Les carottes, panais, fenouil, céleri

Les courges et cucurbitacées

Les aromatiques

Et sans oublier…

Les activités du potager propres à l’hiver

Les salades

La famille des salades est grande et offre de nombreuses possibilités culinaires. La variété des chicorées est particulièrement intéressante. À semer entre mai et août, la chicorée pain de sucre se récolte d’août à avril. Très rustique, elle supporte même les petits gels et vous offrira des salades juteuses et croquantes. Vous pouvez varier les plaisirs avec la frisée, la scarole ou la variété à feuilles rouges. Sans oublier les non moins goûteuses variétés de laitues qui se récoltent toute l’année environ 6 semaines après le semis. Plus longue à germer, la mâche pourra être dégustée 3 mois à la suite du semis.

Les choux

Les choux se divisent en huit catégories : les choux pommés, les choux frisés, les choux-fleurs, les choux de Bruxelles, les choux chinois, les choux de Milan, les brocolis et les choux romanesco. De septembre à décembre, on récolte les choux de Bruxelles, les choux cabus, les choux de chine et les choux-fleurs. Le choux romanesco est cueilli en janvier-février tandis que les choux de Milan sont disponibles d’octobre à mars. La période de semis s’étale du printemps à l’été en fonction des variétés. De la salade à la soupe en passant par le plat mijoté, ils vous régaleront durant les mois d’hiver.

Les carottes, panais, fenouil, céleri

La famille des apiacées promet de belles récoltes hivernales. Elle comprend entre autres, les carottes, les panais, le fenouil et le céleri. Ces quatre légumes se sèment de février à juillet, sous-abri ou en place hors gelées. Ils préfèrent une situation ensoleillée bien que la carotte tolère la mi-ombre. Les récoltes se font 3 mois après le semis pour le fenouil, 3 à 6 mois selon les variétés de carottes et de panais, puis entre 6 et 7 mois après pour le céleri. Pensez à échelonner vos semis pour pouvoir ramasser les apiacées en hiver.

Les courges et cucurbitacées

Dans la famille des cucurbitacées, le potiron Jaune gros de Paris et le rouge vif d’Étampes se dégustent pendant la saison froide. Ces deux variétés produisent jusqu’en décembre. Si les autres courges et cucurbitacées se récoltent en automne, elles se conservent toutes durant plusieurs mois. À vous les veloutés jusqu’en février !

Les aromatiques

Commun, frisé ou géant, le persil agrémente les plats durant les mois les plus froids. De décembre à février, pensez à le couvrir d’une cloche en verre pour qu’il tienne plus longtemps au jardin. Il est possible de cultiver les autres aromates en hiver à l’intérieur. À condition de les placer devant une fenêtre avec un maximum d’ensoleillement.

Et sans oublier…

Les rutabagas, les poirées, les radis, les navets à consommer jusqu’en décembre. Le poireau bleu, les crosnes, les salsifis noir, les topinambours et les épinards qui produisent de novembre à mars. Vous l’aurez compris, l’hiver n’est pas une saison morte pour les légumes bien au contraire ! Sous l’ombre des stars de l’été, les légumes hivernaux offrent une diversité de saveurs qu’il ne faut pas hésiter à se réapproprier.

Les activités du potager propres à l’hiver

Si l’hiver reste une saison plus calme que les autres, il y a quand même à faire au potager. Répandez du mulch ou un engrais vert que la terre aura intégré avant vos semis de printemps. C’est le moment de butter ses légumes, c’est à dire les entourer de terre en formant une butte autour d’eux. Cela permet de les maintenir et de les blanchir en les privant de lumière. Vous pouvez aussi profiter de cette saison creuse pour préparer des tuteurs et réfléchir à la réorganisation de votre potager. En fonction de vos observations de l’année précédente, vous pouvez envisager des modifications, sans oublier les rotations des cultures.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés