Mimosas : Conseils de plantation, taille, entretien

mimosas arbustesConnaître le mimosa
Conseils de plantation du mimosa
Conseils de taille du mimosa
A quelles plantes associer les mimosas ?



Connaître le mimosa

Fleurs emblématiques de la Côte d’Azur, les mimosas, pour la majorité originaires d’Australie, ont été implantés en Europe au début du 19ème siècle (à la même époque que les Eucalyptus).

promo news meillandLes espèces les plus connues sont le mimosa d'hiver et le mimosa des 4 saisons (Mimosa retinodes) . Ils forment de grands arbustes ou de petits arbres en pleine terre et en climat favorisé. Le feuillage, persistant, vert plus ou moins bleuté, est finement composé chez le mimosa d’hiver, et entier (on parle de phyllodes) chez le mimosa des 4 saisons. De croissance rapide (50cm à 1m par an), les mimosas demandent le plein soleil et une terre neutre à légèrement acide, bien que le mimosa des 4 saisons tolère mieux les terres calcaires (on l’utilise comme porte greffe pour le mimosa d’hiver, afin qu’il puisse s’adapter à tout type de terre). Parfumée, la floraison jaune plus ou moins soutenu, en glomérules, intervient entre décembre et mars pour le mimosa d’hiver, et se renouvelle toute l’année chez le mimosa des 4 saisons, avec une période plus marquée de mai à septembre.

La rusticité dépend des espèces, les plants de mimosa commencent à souffrir à partir de -5°C, et peuvent dépérir si la température se maintient plusieurs jours en dessous de -10°C. Toutefois, la résistance dépend également de l’âge des arbres, de leur emplacement (protection de haies ou de murs, exposition aux vents, etc.). De plus, une plante dont les rameaux ont gelé peut redémarrer de la base. Tous les mimosas peuvent être cultivé en bacs, à hiverner dans un local clair maintenu hors gel.


mimosa à planter
Conseil de plantation des mimosas

Le mimosa est livré en pot, de mars à mai. En climat méditerranéen et sur le littoral Atlantique, ainsi que dans certaines situations très abritées, vous pouvez planter votre mimosa en pleine terre.

Choisir avec soin l’emplacement : une exposition bien ensoleillée, au sud de préférence, abritée du vent par une haie ou un mur. Préparer le trou de plantation en creusant sur 50-60cm de profondeur pour bien ameublir la terre, et sur 40-50cm de large, enlever cailloux et mauvaises herbes.

Mélanger à la terre extraite environ un tiers de bon terreau plantation enrichi de 2-3 pelletées de fumier ; en terrain calcaire, faire un trou plus grand (diamètre environ 1m) et faire un apport de terre de bruyère et de tourbe pour acidifier le sol. Ajouter au fond du trou de plantation une ou deux poignées de corne torréfiée , et une couche drainante en sol argileux, à base de billes d’argile expansée, de pouzzolane ou de tesson de pots de terre cuite (pas de graviers qui peuvent alcaliniser la terre).

Faire tremper le plant de mimosa dans un seau d'eau pour bien hydrater la motte de terre, dépoter l’arbuste délicatement, desserrer les racines enchevêtrées et placer la motte en veillant à ne pas enterrer le point de greffe (pour le mimosa d’hiver). Prévoir un tuteurage dès la plantation, les mimosas ayant un enracinement superficiel.

Pour la culture du mimosa en bacs, faire un mélange à parts 1/3 de terreau plantation, 1/3 terre végétale ou de jardin, et le tiers restant à parts égales de tourbe et drainage (billes d’argile expansée, pouzzolane, etc.). Prévoir des pots de 50cm de côté et de profondeur minimum, pour garantir une croissance rapide et une floraison abondante.



Conseils de taille et d'entretien des mimosasmimosa arbuste

Les mimosas sont naturellement résistants à la sécheresse et ne supportent pas les excès d’eau. Néanmoins, il faut veiller à arroser les jeunes plantations les deux premiers étés, le temps que les arbustes s’enracinent correctement. Eviter de bêcher au pied des mimosas adultes, cela risquerait d’abimer les racines superficielles et d’engendrer la pousse de rejets. Garder le sol propre au pied des mimosas avec un paillage, et faire un apport de fumier composté en fin d’hiver.

Le  mimosa d'hiver se taille après floraison, en mars. Couper les rameaux défleuris de la moitié ou des deux tiers pour conserver un port compact à l’arbuste. Le mimosa des 4 saisons se taille aussi au printemps : raccourcir les rameaux d’un tiers à la moitié de leur longueur.
Avant l'hiver, prévoir une protection au pied des mimosas, comme une couche de 30 à 50 cm de paille ou de feuilles mortes sur 60 à 80 cm de large, préservant ainsi les racines superficielles et le point de greffe, maintenue à l'aide d'un grillage à poules par exemple.

Les plants de mimosas cultivés en bacs doivent être arrosés plus régulièrement en période de croissance, plus légèrement en hiver. Il faut toutefois que la motte ne sèche jamais complètement. Faire des apports réguliers d’engrais pour arbustes à fleurs (type ). Prévoir aussi un rempotage tous les 2 à 3 ans, dans le mélange précité.
Rentrer les plants en pots dès les premiers froids, dans un local très clair et hors gel (idéalement entre 5 et 8°C), comme une véranda, un garage clair. Ce ne sont pas des plantes d’intérieur, aussi ne les rentrer pas directement dans l’appartement, où ils ne supporteront pas le chauffage et l’atmosphère sèche.

 

acheter olivier
A quelles plantes associer les mimosas ?

Planter le mimosa en isolé, en bosquet, en haies dans les régions à hiver doux. En bac, il décorera les terrasses et balcons ensoleillés, et c'est un arbuste parfait en véranda.

Pour recréer une ambiance exotique, marier les mimosas à l’, au lagerstroemia, à l’olivier , au laurier rose.



Retour en haut de page : tous les conseils jardinage des mimosas ⇑

Enregistrer

Enregistrer

A consulter dans cette rubrique