Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu
Vente FLASH : jusqu'à 50% de remise sur une sélection de petits fruits et fruitiers nains

Connaître le camélia

Le camélia est un arbuste qui mesure entre 2 m et 4 m. Il est apprécié pour son feuillage persistant et sa floraison hivernale. En effet, cette plante offre des fleurs simples ou doubles qui ne sont pas sans rappeler les roses ou les pivoines. Selon les variétés, elles varient entre le rouge, le rose, le blanc ou le jaune et sont parfois parfumées. Certaines fleurs sont panachées comme celles du Camélia ‘Margaret Davis’ qui apparaissent de février à mai. Les feuilles ovales ont un élégant coloris vert sombre verni. Cet arbuste au port buissonnant a une silhouette compacte grâce à son feuillage persistant. Le Camellia se plaît en situation ombragée ou semi ombragée, dans un sol drainé et acide. C’est une plante rustique qui peut supporter jusqu’à -15°C.

Camélia Kramer's Suprême
Camélia Margaret Davis

Conseils de plantation du camélia

Le camélia est classé dans la catégorie des plantes de bruyère, appréciant un sol acide. Cependant, si votre terre n’est pas acide, il est possible de créer un substrat plus adapté. Cet arbuste se plante en dehors des fortes chaleurs et des gelées entre octobre et avril. Choisissez un emplacement à l’ombre ou partiellement et à l’abri du vent. Vous recevrez votre camélia en conteneur que vous pouvez placer dans un seau d’eau. Laissez la motte s’hydrater jusqu’à ce que les petites bulles arrêtent de remonter à la surface. Les racines du camélia ont besoin de s’étaler, creusez donc un trou deux fois plus large que profond (environ 0,60 cm de profondeur pour 1,20 m de largeur). Si votre terre est acide et drainée, vous pouvez seulement ajouter une poignée d’engrais spécial camélia. Dans le cas contraire, mélanger 1/3 de votre terre de jardin, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 de sable. Ce mélange créera un substrat drainé et acide auquel vous pouvez ajouter une poignée d’engrais spécial camélia. Remplissez le fond du trou avec votre mélange puis posez votre camélia afin que le collet (partie de la plante entre la tige et les racines) effleure le niveau du sol. Finissez de remplir avec votre mélange, tassez et arroser généreusement.

Conseils d’entretien du camélia

Le camélia se cultive facilement en pot car sa croissance est lente. Pour éviter de le rempoter trop souvent, munissez-vous d’un pot deux fois plus large que la motte. Veuillez à ce que le fond du pot ait plusieurs trous pour favoriser un bon drainage (2 à 3 trous). Placez une couche de billes d’argiles ou de gravier au fond. Préparez votre substrat comme pour la plantation en pleine terre : 1/3 de votre terre de jardin, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 de sable. Si vous n’avez pas de terre de jardin, utilisez 2/3 de terre de bruyère. Disposez une couche de substrat au fond du pot, ajoutez votre camélia et comblez les vides avec le reste du mélange. Tassez et arrosez.

Les camélias demandent un arrosage en été régulier mais léger. Il est préférable d’éviter des arrosages trop copieux car cela pourrait lui être fatal. Avant l’hiver, octroyez-lui une couche de feuilles mortes en son pied pour protéger ses racines superficielles des gelées. Le camélia n’a pas nécessairement besoin d’être taillé. La taille peut être utile, après floraison, pour redessiner sa silhouette ou couper les tiges abîmées. Pour finir, ayez la main légère en ce qui concerne les engrais au risque de voir apparaître des taches brunes. Préférez un engrais adapté aux camélias.

A quelles plantes les associer ?

Planter un camélia peut être l’occasion de créer un massif de plantes terre de bruyère. En fond de massif, vous pouvez associer votre camélia à un érable du Japon. Son feuillage découpé oscille entre des pourpres et des verts, ce qui rehaussera les teintes du camélia. Osez les hortensias ! Leurs floraisons généreuses prendront le relais de celle de votre camélia au début de l’été. Le camélia peut aussi être planté en sous-bois ou en isolé. C’est une plante qui tolère bien la taille en topiaire afin de former un cône ou une boule régulière.

Le saviez-vous ?

Le Camellia a été introduit en Europe d’une manière peu conventionnelle ! Au début du XVIIème siècle, les anglais souhaitaient introduire la culture du théier en Angleterre pour démocratiser sa consommation et moins dépendre des importations asiatiques. Ils demandent donc des plants à la Chine. Mais cette dernière envoie des plants d’ornement... Les anglais comprennent vite mais ravis par les magnifiques fleurs, décident de la cultiver ! Elle sera ensuite introduite en France au début du XIXème siècle grâce notamment à Joséphine de Beauharnais…

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés