Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu
Prix en baisse sur plus de 100 produits !

L’héritage MEILLAND RICHARDIER, depuis 1867

L’origine remonterait aux années 1867… un enchevêtrement de vies et de rencontres…

Ayant leurs racines à LYON et ses alentours, les aïeux MEILLAND et RICHARDIER ont fait de la Rose une passion dévorante qui, à travers les décennies, n’a fait que se renforcer. C’est une histoire qui continue aujourd’hui, à la fois sur notre site de création de SAINT-ANDRE au CANNET-DES-MAURES dans le VAR au sud de la France et sur notre site de production de Lafayette à DIEMOZ dans l’ISERE. Et aussi à travers le monde chez nos partenaires et amis Allemands, Américains, Australiens, Chinois, Espagnols, Hollandais, Italiens, Japonais…

« De nos voyages, nous rapportons toujours quelques mauvaises nouvelles, lorsque les nouveaux cultivars ne sont pas à la hauteur de nos espérances, mais aussi et surtout beaucoup de nouvelles idées, sur l’utilisation du rosier et sur le travail des autres obtenteurs Internationaux ou Amateurs ; et une vision de ce que la Reine des fleurs, La Rose, pourrait devenir dans le futur ». Matthias MEILLAND

 

Familles MEILLAND, DUBREUIL, RAMBAUX, RICHARDIER… 150 ans d’amélioration du Genre Rosa.

De PERLE D’OR à PRINCE JARDINIER®, Et au-delà… Un héritage lyonnais.

D’abord il y eut Joseph RAMBAUX (1820-1878) qui débuta comme simple jardinier au Parc de la Tête d’Or vers 1850. Il se piqua d’amour pour la rose. D’esprit créatif et curieux, il effectue des croisements de variétés disponibles dans le célèbre Parc, ce que l’on appelle aujourd’hui la création variétale.

Malheureusement, Joseph ne voit pas ses variétés prendre leur envol planétaire. Décédé en 1878, il laisse à sa femme, sa fille et son gendre Francis DUBREUIL (1842 -1916), le soin de continuer le travail de sélection des nouvelles variétés de roses.

Francis DUBREUIL décide de faire connaître les variétés de son beau-père et quitte le métier de tailleur qu’il tenait de son père. Il agrandit les cultures et fait imprimer vers 1867 un catalogue annuel où il vante les mérites des nouvelles roses découvertes par la famille avec un bon de commande à entête « F. DUBREUIL Horticulteur Rosiériste ».

En 1880, il édite « ANNA MARIA DE MONTRAVEL » un Polyantha blanc au léger parfum de muguet.

En 1887, il édite un Polyantha abricot, quasiment sans épines « PERLE D’OR ». Celui-ci est la première variété de la famille à avoir un retentissement international. En effet, dès 1891, 4 ans après sa parution officielle dans « Le Journal des Roses », la variété est déjà sur le « Journal of The Senate and Assembly of the Legislature of the State of California ». Les Roses Lyonnaises ont toujours voyagé mais à cette vitesse et pour un nouvel obtenteur de roses, c’est incroyablement fulgurant !

A partir de géniteurs soigneusement sélectionnés dans les collections lyonnaises pour leurs qualités de résistance, de beauté, de floribondité ou de parfum, Francis DUBREUIL crée la superbe et novatrice variété qui portera son nom – on n’est jamais mieux servi que par soi-même – « FRANCIS DUBREUIL » éditée en 1895. Une rose thé rouge cramoisi, pourpre et veloutée, avec des reflets cerise vif amarante. Suivra rapidement un Buisson Polyantha rouge sombre « PERLE DES ROUGES » (1896).

Non loin de là, Antoine MEILLAND (1884-1971), dit « Papa MEILLAND », avait rêvé durant toute son enfance à CHAMBOEUF, de devenir rosiériste en feuilletant les catalogues de Francis DUBREUIL. Après 4 années d’apprentissage chez un arboriculteur, il entre en 1900 comme aide-jardinier dans les roseraies DUBREUIL… Nul ne sait encore qu’une page, ô combien importante, va bientôt s’écrire…

 

Un début de XXème très créatif !

En 1904, au tournant du siècle, Francis DUBREUIL décide d’éditer le fantastique rosier « CREPUSCULE ». Aujourd’hui encore, « CREPUSCULE » pousse toujours dans plus de 75 roseraies dans le monde ! On peut en voir en AUSTRALIE, au JAPON, au CANADA, aux USA et dans toute l’EUROPE, du nord au sud. C’est un des derniers rosiers Noisette à avoir été mis au commerce.

Suivent plusieurs rosiers toujours inscrits dans l’histoire des roses lyonnaises :

« SARAH BERNHARDT » (1906) un grimpant rouge profond doté d’un parfum puissant de violette, « LYON RAMBLER » (1909) un hybride de multiflora avec des grappes de petites fleurs de couleur rose et un parfum puissant,

et le petit Polyantha « MERVEILLE DES ROUGES » (1911) qui fleurit du printemps à l’automne.

Après 9 ans passés chez Francis DUBREUIL, Antoine demande la main de sa fille, Claudia, et entre de plein pied dans la grande famille des rosiéristes lyonnais. En 1912, Claudia, Mme Antoine MEILLAND (1887-1932) met au monde un garçon au milieu des roses auxquelles il dédia par la suite sa courte mais très riche vie : Francis MEILLAND (1912-1958).

 

Un entre-deux Guerres très riche en innovations.

En 1914, Antoine doit partir à la guerre et laisse sa femme Claudia avec son jeune fils Francis. A force de travail acharné, ils arrivent à sauvegarder un rudiment de collection de rosiers et à faire pousser quelques légumes.

A la fin de la Première Guerre Mondiale, Antoine redevient jardinier et s'installe à TASSIN-LA-DEMI-LUNE à l’ouest de LYON sur une propriété d'un hectare et demi qu'il vient d'acquérir.

En 1929, Antoine et Francis sont invités chez Charles MALLERIN, qui devient le mentor du jeune homme. En admiration devant la rose « Mme P.S. Du Pont », chef d'œuvre de MALLERIN, Francis MEILLAND se lance à son tour dans la création de roses nouvelles.

En 1932, Claudia s’éteint dans la maison familiale, en faisant promettre à son fils Francis et son mari Antoine d’aller voir le monde et surtout la Cote d’Azur qui la faisait tant rêver. Et c’est le cœur lourd qu’Antoine et Francis prennent la route vers ANTIBES, où les attendent des clients qu’ils ne connaissent que par courrier. La famille PAOLINO, producteur de roses de fleurs coupées, utilise déjà les variétés MEILLAND et crée aussi des variétés dédiées à la production de fleurs fraiches. Marie-Louise dite Louisette PAOLINO (1920-1987) deviendra quelques années plus tard Madame Francis MEILLAND…

En 1933, Francis rencontre en France Robert PYLE, ami de Charles MALLERIN venu lui rendre visite. Cette rencontre ainsi que celle du Docteur NICOLAS, créateur de roses aux Etats-Unis, l'encourage à se lancer dans un périple américain…

Au Printemps 1935, Francis fait son premier voyage aux USA. Il parcourt en deux mois plus de 20 000 kms en voiture et revient avec des idées révolutionnaires pour l'époque en Europe ! Le catalogue couleurs, le réfrigérateur pour y stocker les rosiers et le brevet pour protéger les créations de rosier.

C’est juste après ce voyage qu’il note sur son carnet d’hybridation un nouveau croisement : 3-35-40 : JOHANNA HILL x Semis (CP KILHAM X MARGARETH MCGREDY)…

A l'automne 1936, Francis MEILLAND sort en Europe le premier catalogue de vente par correspondance en couleurs. En couverture, la rose de Charles MALLERIN « BRASIER ». Puis quelques pages en couleurs dans ce catalogue présentent les variétés 

« FEU PERNET » (Ch. Mallerin),

« SIGNORA PIERO PURICELLI » (D. Aicardi),

« NINON VALLIN » (J. Gaujard),

« ROSE D’AMOUR » (J. Gaujard),

 « JEAN CÔTE » (J. Gaujard),

« ROCHEFORT » (Ch. Mallerin),

et « MADAME JOSEPH PERRAUD » (J. Gaujard).

23 jours après, il ne lui reste plus aucun rosier à vendre, c'est un succès inespéré !

 

La Rose « PEACE », une histoire dans l’Histoire.

Juste avant la Deuxième Guerre Mondiale le rosier numéro 3-35-40 est envoyé à tous les correspondants Internationaux MEILLAND….

En 1942, la toute nouvelle rose se voit décerner le 1er Prix, à savoir la Médaille d’Or, au Concours International de Roses Nouvelles de LYON avec la mention « Plus Belle Rose de France ». A l’automne 1942, Francis publie la variété au catalogue MEILLAND, sous le nom de feu sa mère : Mme A. Meilland…

Mais après la guerre, Francis MEILLAND reçoit une nouvelle inattendue de Robert PYLE : le rosier numéro 3-35-40 a été nommé « PEACE ». En effet, reconnaissant ses qualités exceptionnelles, l’ARS l’American Rose Society a présenté la rose à PASADENA en CALIFORNIE. Elle est aussi baptisée pour faire écho à la chute de Berlin en mai 1945.

Mais plus encore, l’ARS offre une Rose « PEACE » à chaque délégué de la conférence de la future ONU à SAN FRANSISCO qui a lieu d’avril à mai 1945. Chaque Rose « PEACE » est alors accompagnée de ce message du Dr. RC ALLEN, Président de l’ARS : « Ceci est la Rose « PEACE » qui a été baptisée à l’exposition de la « Pacific Rose Society » à PASADENA le jour de la chute de BERLIN. Nous espérons que « PEACE » influencera les hommes pour la paix dans le monde. »

En 1946, « Mme A. MEILLAND / PEACE » devient la seule gagnante de l’AARS, la All American Rose Selection. C’est aussi la 1ère variété récompensée par le HALL OF FAME en 1976 récompense ultime décernée par la WFRS, la Fédération Mondiale des Sociétés de Roses.

Aujourd’hui « Mme A. MEILLAND / PEACE » est connue sous le nom de « PEACE » dans tous les pays Anglo-Saxons, sous les noms de « GOIAI » en ITALIE et « GLORIA DEI » en ALLEMAGNE.

On estime a plus de 100 Millions de rosiers plantés à ce jour dans le monde.

L'héritage de « PEACE » va au-delà de son histoire et se poursuit aujourd'hui grâce à ses 382 descendants depuis les années 1950 !

« Isabelle de France » de Charles MALLERIN, « Rose GAUJARD» de GAUJARD, « Mischief » de McGREDY, « Memoriam » de VON ABRAMS, « Belle Epoque » de KRILOFF, « Berlin » Karl HERBST, « Gold Crown » de KORDES, « Diorama » de DE RUITER, « O Sole Mio » de DELBARD, « Garden Party » « Perfume Delight » and « Royal Highness » de SWIN AND WEEKS, « Better Homes and Gardens » de WARRINER, « Allspice » d’ARMSTRONG, « Love and Peace/ Pullman Orient Express » de PING LIM, « Sterling Silver » de FISHER, « Prima Ballerina » et « Super Star » de TANTAU…

Chez MEILLAND, « PEACE» est à l’origine très nombreuses variétés dont « CONFIDENCE » en 1954, « MESSAGE » et « GRACE DE MONACO® » en 1956 (créée à la demande de la famille GRIMALDI à l’occasion du mariage de Grace KELLY et du Prince RAINIER), « CHRISTIAN DIOR® » en 1959, « BARONNE EDMOND DE ROTHSCHILD® » en 1968, « PRINCESSE DE MONACO® » en 1982…

Sur les 19 mutations naturelles de « PEACE» qui sont déclarées et éditées, les plus populaires sont « CHICAGO PEACE » et « KRONENBOURG »/FLAMING PEACE ».

En 1996, pour le 50th anniversaire de l’ONU à Genève, Boutros Boutros GALI a présidé une cérémonie face à 240 adolescents de 197 pays différents, leur présentant le symbole de la Rose « PEACE». Il leur demanda de l’emporter avec eux dans leurs pays respectifs.

2015 a été l’année du 80ème anniversaire de la conception de la rose 3-35-40, et le 70ème anniversaire de son baptême à PASADENA en CALIFORNIE…

 

Les 30 glorieuses aussi pour les roses !

En 1948, Francis décide de quitter LYON et de s’installer à ANTIBES pour se consacrer exclusivement à la recherche et au développent des nouvelles variétés de roses. Ce choix n’est pas anodin, ANTIBES est à l’époque l’un des grands centres mondiaux de production de fleurs coupées.

Louisette et Francis MEILLAND et leurs deux enfants Alain (1940) et Michèle (1943), Antoine MEILLAND et François PAOLINO installent leur tout nouveau Centre de Création et de Sélection de Roses Nouvelles au 134 Boulevard du Cap à ANTIBES.

C’est aussi à cette époque que Francis MEILLAND s’associe à Francisque RICHARDIER producteur de rosiers en région lyonnaise, et qui édite aussi un catalogue depuis 1867. Ils créent une 2ème entreprise : MEILLAND RICHARDIER dédiée à la production de roses et tout est regroupé à TASSIN-LA-DEMI-LUNE. Cela donne aussi naissance à une autre union puisque Michèle MEILLAND épouse Raymond RICHARDIER, fils de Francisque.

Longtemps installée à TASSIN-LA-DEMI-LUNE, la partie production et champs d’essais déménagent définitivement en 2010 à DIEMOZ dans l’ISERE pour retrouver un peu d’espace face à l’urbanisation croissante de LYON.

 A ANTIBES, du centre de recherche, vont naître en peu de temps des variétés de roses de fleurs coupées qui changeront le métier d’horticulteur producteur comme BACCARA® Meger (1954), CARINA® Meichim (1963), VISA® Meired (1972) et SONIA® Meihelvet (1974)... Ou encore des variétés qui feront le tour du monde comme COCKTAIL® Meimick (1957) ou SARABANDE® Meihand (1957).

Francis MEILLAND décède brutalement en 1958, laissant à ses descendants la lourde tâche de continuer à émerveiller le monde en créant des roses.

Alain, alors âgé de 18 ans, reprend les rênes de l’entreprise avec l’aide de toute la famille et surtout de sa mère Louisette. La création variétale reprend : CLAIR MATIN® Meimont (1960) CHARLES DE GAULLE® Meilanein (1974) BONICA® Meidomonac (1982) PIERRE DE RONSARD® meiviolin (1985)

 

A chaque membre de la famille, sa rose.

Bien sûr, l’histoire des roses de la famille continue. Elle avait commencé avec FRANCIS DUBREUIL (1895), Jean-Baptiste MEILLAND (1939), Mme A. MEILLAND (1942), MICHÈLE MEILLAND (1945), ALAIN (1946) et GRAND MÈRE JENNY (1950)… Elle continue de plus belle avec PAPA MEILLAND® Meicesar (1963) MANOU MEILLAND® Meitulimon (1977), SONIA MEILLAND® Meihelvet (1970), MATTHIAS MEILLAND® Meifolio (1985) et ANTHONY MEILLAND® Meibaltaz (1990).

Louisette avait pour habitude de dire qu’aucune rose n’était assez parfaite pour qu’elle porte le nom de son mari Françis. Pourtant, grâce au travail méticuleux de sa fille Michèle RICHARDIER, née MEILLAND, un nouvel hybride de thé parfumé de couleur blanc au cœur rosé, conçu en 1996 du croisement d’un semi (ROUGE MEILLAND® 84 Meimalyna x ‘WIMI’ Tanrowisa) x ‘MARGARETT MERRIL’ Harkuly, attire l’attention des équipes de sélection.

Présentée aux divers concours de Roses Nouvelles à partir de 2003, une pluie de récompenses ne tarde pas à arriver. De 2006 à 2012, ce sont 3 Prix du Parfum, une Médaille d’Or et douze citations. Elle reçoit le 1er Prix Grandes Fleurs de la SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France) et un ADR, preuves de sa résistance aux maladies. En 2013, elle reçoit le dernier AARS qui récompense la rose n’ayant pas besoin de traitement phytosanitaire.

Et alors que cette variété s’appelait déjà SCHLOSS IPPENBURG® en ALLEMAGNE, PRINCE JARDINIER® dans le reste de l’EUROPE, MY GARDEN® au JAPON, elle est baptisée FRANCIS MEILLAND® à l’occasion du Centenaire de la naissance de Francis.

 

8 à 10 ans de travail pour donner naissance à une rose.

Chaque pays à ses préférences en matière de roses « Les japonais aiment les fleurs simples et pastel, les anglais les fleurs doubles aux couleurs franches, les allemands les variétés romantiques, le jaune est très apprécié en Chine… » Explique Matthias MEILLAND qui a repris le flambeau avec sa sœur SONIA de l’obtention variétale.

Chaque année, l’équipe de recherche composées de techniciens et d’ingénieurs agronomes effectuent 8 000 à 10 000 combinaisons de pieds-mères. Puis 100 000 à 120 000 fleurs sont fécondées manuellement chaque année d’avril à juillet. Une fois les fruits récoltés et leurs graines triées et semées, environ 250 000 semis font l’objet d’une sélection extrêmement rigoureuse, d’une durée de 8 à 10 ans pour les rosiers de jardin. Toutes ces roses sont ensuite étudiées pour réduire la liste aux variétés les plus prometteuses.

Les roses en devenir sont ensuite testées dans une quinzaine de champs d’essais privés aux quatre coins de la planète et sous toutes les latitudes. Tout est étudié et consigné : couleurs, forme de la fleur, port, parfum, résistance aux maladies, résistance au froid, à la chaleur, aux attaques d’insectes, adaptation aux différents climats… Car si les qualités du père et de la mère sont connues, chaque enfant a ses qualités propres et se développe différemment…

Année après année, après 8 à 10 ans en général, une dizaine de roses est retenue et présentée aux concours et aux acheteurs nationaux et internationaux.

Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 1000 roses qui sont protégées par brevet.  MEILLAND travaille aussi en collaboration avec l’INRA, l’Institut National de Recherches Agronomiques, pour identifier le génome de la rose.

Au total, c’est un million d’euros qui est investi chaque année dans la recherche et l’obtention de roses. Et chaque époque amène ses avancées. Dans les années 1970 ce sont les rosiers paysagers MEILLANDECOR® résistants et nécessitants peu de traitements, parfaits pour habiller massifs qui voient le jour.

Dans les années 1990/2000, des variétés résistantes au froid sont développées pour la Russie et l’accent est mis sur le parfum et la résistance aux maladies pour l’Europe.

Parallèlement, la vente aux particuliers ouvre son catalogue de vente par correspondance à toutes les plantes, arbustes, fruitiers, plantes potagères, fleurs annuelles et bisannuelles, fleurs à bulbes, graines… ce qui permet d’offrir aux clients-jardiniers toute une palette de mille et une combinaisons florales. Bien sûr, les rosiers y ont toujours une bonne place et c’est toujours le catalogue le plus complet avec 150 à 200 variétés commercialisées.

Aujourd’hui, MEILLAND se positionne comme un incontournable des rosiers « écolo » avec ses rosiers zéro phyto, en même temps que ceux à petits développements pour les petits jardins et terrasses.

Des tendances lourdes que MEILLAND a su anticiper pour proposer des rosiers adaptés. Et continuer à faire rêver…

 

Et la 6ème génération a repris le flambeau.

Aujourd’hui Matthias MEILLAND partage la même passion « Des débuts de Joseph RAMBAUX en 1850 à nos jours, sur sept générations (en espérant que les suivantes conserveront cet amour intense), la famille MEILLAND continue l’amélioration du genre Rosa avec sa passion pour la rose comme ligne directrice, l’embellissement des jardins comme but et le sens de l’histoire comme boussole .

J’ai personnellement repris avec un grand plaisir les hybridations que j’avais commencé avec ma grand-mère quand j’étais un petit garçon de moins de dix ans. Et je regarde les variétés futures dans nos champs d’essais à travers le monde avec le sentiment d’une grande responsabilité et l’envie d’apporter de nouvelles roses toujours plus innovantes, belles et extraordinaires. »

Retourner en haut de cette page ⇑

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés