Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu
Nos bacs et pots pour embellir vos terrasses et balcons

Plante grimpante

- Où les accrocher ?

- Comment les choisir ?

- Comment choisir vos plantes grimpantes ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Où accrocher les plantes grimpantes ?

Chèvrefeuilles, jasmins, passiflores, clématites... Il existe de nombreuses variétés de plantes grimpantes, mais toutes ont l'avantage d'être très faciles à entretenir : elles ne requerront que peu de temps de votre part pour se développer.

Toutes ces plantes grimpantes s’agrippent très facilement aux treillages, grillages et autres supports en les guidant. Si vous souhaitez une plante se développant sans support sur un mur, préférez la vigne vierge.

Comment les choisir ?

En fonction de la configuration de votre jardin, en balcon, sur un mur ou un portail, plusieurs plantes peuvent s’adapter. C’est pourquoi nous avons classé nos plantes grimpantes en fonction des diverses utilisations que vous pouvez en avoir, de leurs principales caractéristiques. Nous sommes à votre écoute pour vous aider à faire votre sélection.

Les plantes grimpantes les plus parfumées :

- Chèvrefeuille Japonica Chinensis
- Chèvrefeuille Japonica Halliana
- Glycine Sinensis Bleu
- Jasmin Etoilé

Pour les jardins à l’ombre :

- Jasmin d'hiver
- Hortensia Grimpant
- A mi-ombre, les Chèvrefeuilles et la Glycine Sinensis Bleu

Pour les balcons :

- Jasmin Etoilé
- Les Clématites : Jackmanii, Montana Mayleen, Piilu, Niobé, Saphyra


Les plantes grimpantes gardant leur feuillage l’hiver
:

- Chèvrefeuille Japonica Chinensis
- Chèvrefeuille Japonica Halliana
- Jasmin d’hiver

A quelles plantes les associer ?

> Avec des variétés hautes (arbres, haies) :
        - Campsis
        - Glycine Sinensis Bleu


> Avec des rosiers grimpants et arbustes :
        - Toutes les Clématites. Pour les associer avec un rosier grimpant comme dans l’illustration ci-contre, laissez d’abord le rosier grimpant se développer, et vous pourrez planter la clématite une fois que le rosier est bien en place.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés