Conseils d'entretien des rosiers

rosiersLes rosiers sont peu exigeants. Mais ils demandent un minimum de soins pour obtenir un maximum de satisfaction.entretien et arrosage rosier

Ces soins vont consister à :
- Arroser les rosiers et apporter des engrais (dessin 1)
- Biner et désherber les rosiers (dessin 2)
- Supprimer les sauvageons et les fleurs fanées
- Traiter les rosiers contre les maladies et les parasites
- Protéger les rosiers en hiver
- Tailler les rosiers


Les arrosages et engrais

Les rosiers commercialisés par Meilland Richardier sont remontants. Cela signifie que les rosiers fleurissent de mai aux gelées. Pour cela le rosier doit disposer pendant toute cette période de végétation de suffisamment d'eau et d'engrais.

Les arrosages
Apporter l'eau de préférence au pied du rosier et éviter de mouiller le feuillage. En terre légère, effectuer des arrosages fréquents (par ex : 2 fois par semaine). En terre lourde qui retient mieux l'eau, apporter des arrosages plus espacés (par ex : 1 fois par semaine).

Les engraisrosier sauvageon
Vous pourrez utiliser les mêmes types d'engrais qu'avant la plantation, ou des engrais plus riches en azote (N).
Un apport d'engrais rosiers après chaque floraison est recommandé.

Les sauvageons et les fleurs fanées

Les rosiers sauvageons sont des repousses du porte-greffe à partir du collet du rosier ou des racines (ou du tronc dans le cas des rosiers tiges). Il est nécessaire d'éliminer ces sauvageons sinon ils finiront par étouffer la variété greffée (cf schéma ci-contre).

Attention !
Il ne faut pas confondre ces « sauvageons » avec les « gourmands ». Ces pousses sont généralement émises à partir de la greffe. Ces gourmands (qui peuvent avoir 7 folioles) ne doivent pas être éliminés. En effet, ils assurent le rajeunissement de la plante. Ils seront par contre «pincés», c'est-à-dire coupés à une hauteur d'environ 30 cm. Ils pourront alors se ramifier et donner une forme plus agréable au rosier.

Il est utile de couper l'extrémité des tiges défleuries pour favoriser une nouvelle remontée des fleurs. Couper les fleurs fanées avec un tiers de la végétation à partir du haut de la plante.
• Dans le cas d'un rosier à grandes fleurs , ôter la corolle et une dizaine de centimètres de tige, juste au-dessus d’une feuille « entière » à 5 folioles.
• Pour le rosier polyantha (fleurs groupées), il est plus simple d’enlever le bouquet entier au dessus de la 1è feuille entière.
• Le rosier paysager se taille de la même façon que les rosiers à fleurs groupées : dans le cas de haies ou massifs volumineux, il est également possible d’ôter le tiers supérieur à la cisaille à haie ou au taille-haie mécanique !

Traitement du rosier

Pour soigner les rosiers les traitements préventifs sont beaucoup plus efficaces, essentiellement pour l'oïdium, le marsonina et la rouille. Pour les pucerons un bon insecticide sera recommandé. Par ailleurs, dans la semaine qui suit la taille annuelle, il est recommandé de faire un traitement d'hygiène général avec un produit à base de cuivre (Bouillie Bordelaise ).

oidium maladie rosier marsonina maladies des rosiers rouille maladie rosier mildiou maladie rosiers
Oïdium    
Marsonina    
Rouille    
Mildiou    


Traiter l'oïdium (blanc du rosier) : apparait sous la forme d’une multitude de champignons blancs, et les feuilles sont recouvertes d'un feutrage gris-blanc. Les jeunes pousses sont plus atteintes. Traiter vos rosiers tous les 8-10 jours en utilisant un fongicide en pulvérisation (Anti-maladies polyvalent ).

promo news meillandTraiter le marsonina : des taches noires apparaissent sur les feuilles et des marbrures rougeâtres sur le bois. Si l'on n'effectue aucun traitement, les taches vont se multiplier et les feuilles vont tomber.
Faire un traitement des rosiers tous les 8-10 jours avec un fongicide en pulvérisation (Anti-maladies polyvalent ).

Traiter la rouille : la face inférieure des feuilles sont couvertes de pustules couleur rouille. Soigner tous les 8-10 jours en utilisant un fongicide en pulvérisation (Anti-maladies polyvalent ).

Chasser les pucerons : le puceron (vert ou noir) est l’insecte le plus redoutable pour les rosiers. Il s'attaque d'abord aux jeunes pousses et dégrade la végétation. Traiter avec un insecticide plutôt systémique en pulvérisation, 2 fois à 10 jours d'intervalle (Anti-pucerons systémique Flacon de 200 ml).

bouillie bordelaise anti maladies pour les rosiers anti pucerons systémique
Bouillie bordelaise Anti-maladies polyvalent Anti-pucerons systémique

 

voile de protection hiver rosierProtection des rosiers par temps froid

A l'automne, il est nécessaire d'effectuer un buttage pour protéger le rosier des gelées : cette opération consiste à monter une petite butte de terre sur le point de greffe (correspond au renflement à la base de la tige), qui est particulièrement sensible au froid. Vous pouvez utiliser une protection pour maintenir la butte de terre.

Dans les régions froides et pour les jeunes rosiers tiges, vous pouvez ajouter un voile d'hivernage pour assurer une meilleure protection au rosier. Ce voile a l’avantage d’être aéré et de laisser passer l’eau, le rosier peut ainsi respirer durant l’hiver. Il est réutilisable et se découpe aux dimensions souhaitées. Le voile est à placer à la base du rosier jusqu’en haut des branches, et peut rester en contact avec la plante.


Retour en haut de page : tous les conseils pour entretenir un rosier ⇑