Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
FR
Menu
COVID-19 : Notre Activité et les Expéditions sont maintenues. Livraison en 8 à 10 jours

Les pivoines herbacées, pivoines vivaces ou Paeonia X lactiflora.

Familière des jardins de nos grand-mères, la pivoine lactiflora est une plante vivace rustique et très robuste, capable de vivre très longtemps (parfois près de 100 ans !).

Les espèces sauvages de pivoines herbacées sont originaires de diverses contrées des régions tempérées de l'hémisphère Nord (Amérique du Nord, Europe, Asie), et vivent dans des milieux très différents.

Les variétés actuelles qui en sont issues ont donc des qualités d'adaptations très importantes vis à vis des conditions de culture dans nos jardins.

La végétation des pivoines herbacées est caduque : les pousses naissent au printemps, se développent jusqu’à la floraison puis disparaissent totalement en fin d'automne, avec l’arrivée des premières gelées.

Vert foncé brillant, le feuillage est fréquemment teinté de rouge au stade juvénile. Les pivoines herbacées atteignent 70 à 100 cm de haut au moment de leur floraison, qui intervient selon les variétés entre avril et juin.

Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles, dans les tons de blancs, crème, roses et rouges, avec toutes les nuances intermédiaires possibles. La plupart des variétés offre également un agréable parfum.

 

Comment planter sa pivoine herbacée ?

Comment entretenir sa pivoine herbacée ?

Avec quelles plantes associer ses pivoines herbacées ?

Comment planter sa pivoine herbacée ?

Les pivoines herbacées, très majoritairement des pivoines X lactiflora, sont commercialisées sous forme de bulbes secs, en fait une racine tubérisée servant d'organe de réserve, munie de bourgeons. La plantation s'effectue de septembre à mai, avec une préférence pour l'automne.

La pivoine lactiflora apprécie un sol riche et bien drainé, frais de préférence, situé au soleil pour assurer une floraison abondante, même si la plante tolère une exposition légèrement ombragée.

Préparez le futur emplacement de votre pivoine herbacée avec soin, car cette vivace robuste vit de nombreuses années :

1. Bêchez en profondeur afin d'éliminer herbes indésirables et gros cailloux. En même temps, enrichissez votre sol par un apport de matières organiques (type Lombricompost ou fumier bien décomposé).

2. Ouvrez un trou d’environ 40 cm en tout sens, afin de bien ameublir la terre en profondeur et de l’amender grâce à un peu de terreau pour plantation. En sol très lourd et argileux, améliorez le drainage en ajoutant du gravier ou du sable grossier mélangé au fond du trou.

3. Rebouchez le trou aux trois quarts, et placez le bulbe de façon à ce que les bourgeons se trouvent enterrés sous 3 à 5 cm de terre maximum. Une plantation trop profonde peut compromettre la floraison sur de nombreuses années.

4. Placez un repère, puis comblez le trou et arrosez copieusement pour tasser naturellement la terre. Votre pivoine démarre au printemps, mais en cas de plantation tardive en avril-mai, il arrive que le bulbe ne germe qu’au printemps suivant.

5. La floraison intervient généralement 2 ans après la plantation.

Comment entretenir sa pivoine herbacée ?

Installée dans de bonnes conditions, la pivoine herbacée ne réclame pas de soins particuliers. D’une rusticité parfaite (-15°C voire moins !), il est inutile de la protéger en hiver. Un tuteurage discret autour des touffes de pivoines herbacées évite leur effondrement en cas d’intempéries, fréquentes au moment de la floraison.

Vous supprimez simplement les fleurs une fois fanées, ce qui évite la formation de graines qui épuisent inutilement la plante. Conservez un maximum de feuillage, dont le bulbe a besoin pour reconstituer ses réserves. Vous ne taillerez les tiges qu'en automne, une fois qu'elles seront totalement sèches.

La coupe des fleurs pour les bouquets s’apparente à une taille. Veillez simplement à garder un minimum de 2-3 feuilles sur la tige de la plante pour ne pas trop l'épuiser et compromettre son bon développement.

Comme pour la pivoine arbustive, conservez la fertilité du sol autour de votre pivoine herbacée par un apport annuel de fumier composté type Lombricompost étalé autour de la plante en automne. Une fois bien implantée, la pivoine herbacée résiste parfaitement aux sécheresses estivales (c'est sa période de repos).

Néanmoins, les jeunes plantes apprécient quelques arrosages abondants les premières années en périodes sèches, le temps qu'elles forment sa souche.

Il n'est pas indispensable de diviser régulièrement une pivoine herbacée pour qu'elle fleurisse abondamment. Si vous souhaitez déplacer une plante bien installée ou la multiplier, l’opération est possible en automne, entre septembre et octobre.

Arrachez délicatement la plante à l’aide d’une fourche à bêcher, puis dédoublez ses racines tubérisées en portions de bulbes munis de 2-3 bourgeons. Laissez-les sécher quelques heures à l'ombre avant de les replanter ailleurs dans le jardin, en procédant comme pour une nouvelle plantation.

Avec quelles plantes associer ses pivoines herbacées ?

Superbes en touffes isolées, les pivoines herbacées se plantent aussi en bordures, groupes et massifs de plusieurs types et/ou variétés pour profiter d’une floraison prolongée.

Emblématiques des jardins de curé ou d’inspiration anglaise, elle se marient harmonieusement à toute une foule de plantes vivaces comme les marguerites, asters, gaillardes, hémérocalles, phlox, lupins, rudbeckias, œillets, gauras, delphiniums, etc.

Les pivoines herbacées fournissent d’excellentes fleurs à couper, que l’on ramasse au stade bouton avancé, quand les pétales commencent à s’ouvrir. Dans cette optique, on les plante alors dans l’espace dédié aux fleurs pour bouquets afin de ne pas dégarnir les massifs bien en vue !

La petite histoire…

Les pivoines herbacées sont cultivées depuis toujours. Les pivoines X lactiflora sont issues d’un long travail d’hybridation et de sélection entamé au 19ème siècle avec l’arrivée des espèces asiatiques.

De célèbres pépiniéristes français comme Calot, Crousse, Dessert ou le prolifique Lemoine créent les variétés typiques que nous cultivons encore de nos jours, comme Noémie Demay (1867), Sarah Bernhardt (1907), Felix Crousse (1881), Festiva Maxima (1851), etc.

Aujourd’hui encore, de nouvelles variétés naissent un peu partout dans le monde.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés