Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients au 04 78 34 46 52
Lun./vend. : 9H À 18H Sam. : 9H À 12H30
FR
Menu
Menu
CATALOGUE AUTOMNE/HIVER 2022 : feuilletez notre nouveau catalogue en ligne !
Service clients au 04 78 34 46 52
Lun./vend. : 9H À 18H Sam. : 9H À 12H30
FR

Potentille : Conseils de plantation, taille et entretien

Connaître la potentille

De la famille des Rosacées, les potentilles comptent de nombreuses espèces comprenant des plantes annuelles, des plantes vivaces et de petits arbustes.

Ces derniers sont d'admirables petits buissons à la végétation compacte et ramifiée, ne dépassant guère 80 cm de haut et de large, au feuillage caduc finement découpé, vert plus ou moins cendré selon les variétés.

Les fleurs ressemblent à de petites églantines à cœur d'étamines dorées, généralement simples avec 5-6 pétales, parfois semi-doubles à doubles pour les variétés les plus récentes. Les coloris varient du blanc au rouge vermillon en passant par toutes les nuances de jaune, d'orangé et de rose. Elles s'épanouissent par vagues successives entre mai et octobre, puis l’arbuste entre en repos hivernal, perd son feuillage et ressemble un peu à une touffe de branches sèches. Il n’est pas mort pour autant et développera un nouveau feuillage dès les beaux jours.

Quand et comment planter ses potentilles arbustives ?

Livrées en pot, les potentilles arbustives peuvent être plantées quasiment toute l’année (hors périodes de gel intense ou de canicule-sécheresse). Privilégiez les plantations d’automne de septembre à novembre, qui favorisent un meilleur enracinement et une meilleure résistance la première année.

Vraiment peu exigeantes, elles poussent dans toute bonne terre de jardin bien drainée, conservant un peu de fraîcheur l'été, au soleil de préférence, bien qu'elles supportent les expositions semi-ombragées. Une fois bien installées, les potentilles supportent facilement les périodes de sécheresse, qui stoppent simplement la floraison.

  1. Préparez votre terrain en le bêchant en profondeur afin d'éliminer les gros cailloux et les racines des herbes indésirables. Profitez de ce travail du sol pour incorporer du fumier composté type Lombricompost afin d'enrichir la terre. Faites tremper votre potentille arbustive dans un seau d'eau quelques instants afin de bien réhydrater la motte.
  2. Creusez un trou d’environ 40 cm en tous sens, au fond duquel vous apporterez une grosse poignée de corne torréfiée (80 g environ), assurant ainsi une réserve de nourriture. Recouvrez d'une couche de terre additionnée d'un tiers de terreau plantation, surtout si votre terre est lourde.
  3. Dépotez l'arbuste, desserrez ou coupez les racines qui peuvent être enchevêtrées au fond de la motte, et placez la plante de façon à ce que le dessus de la motte coïncide avec le niveau du sol.
  4. Rebouchez le trou avec un mélange composé de 2/3 de votre terre de jardin et 1/3 de terreau spécial plantation pour favoriser l'enracinement. Puis tassez légèrement et formez une cuvette pour l'arrosage.
  5. Apportez 10-15 litres d'eau à la plantation pour que la terre se tasse naturellement autour de la plante
  6. Nous vous recommandons de tailler les branches d’environ 1/3 de leur longueur, afin que l'arbuste s'enracine plus facilement et s'étoffe naturellement.
  7. Si vous souhaitez cultiver votre potentille arbustive en bac, choisissez un pot d’au moins 40 cm de profondeur, percé et drainé au fond, que vous remplirez d’un mélange terreux à base de terre végétale et de terreau plantation à parts égales.

Comment entretenir et tailler ses potentilles arbustives ?

Même si elles résistent à la sécheresse, n’oubliez pas d'arroser régulièrement et sans excès votre potentille durant les deux premières années. Cela favorise un enracinement en profondeur et une meilleure résistance. Très accommodantes, les potentilles nécessitent peu de soins pour bien croître et fleurir.

• Au démarrage de la végétation, courant mars, pratiquez une taille de nettoyage en supprimant les rameaux morts, les pousses faibles ou enchevêtrées, puis raccourcissez les rameaux vigoureux d'un tiers à la moitié de leur longueur selon l’effet souhaité.

• En milieu d'été, lorsque la floraison s'amenuise, vous pouvez retailler légèrement l'extrémité des tiges défleuries afin de provoquer la naissance de nouvelles pousses florifères.

• Sur les potentilles âgées dont la taille annuelle aurait été négligée, vous pouvez faire une taille de rajeunissement très sévère en coupant toutes les branches à 10 centimètres du sol durant l'hiver. De nouvelles branches vigoureuses pousseront au printemps et fleuriront en cours d'été.

• Un apport ponctuel d'engrais peut être bénéfique si la floraison est peu abondante.

A quelles plantes associer ses potentilles arbustives ?

Très polyvalentes, les potentilles se plantent en isolé ou en groupe, en rocailles, massif d'arbustes ou en bordures fleuries. Elles se marient aisément à tout type d'arbustes pour faire de belles ambiances colorées, par exemple avec les spirées, weigelias, abélias, lavatères, caryoptéris, rosiers DRIFT ®, rosiers paysagers et MEILLANDECOR ® à port buissonnant, etc.

Par leur volume réduit et leur abondante floraison, les potentilles peuvent également être cultivées parmi les massifs de fleurs vivaces, afin de leur donner du volume. Elles forment également de jolies potées sur les balcons et terrasses ensoleillés.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés