Depuis 1867, Créateur-Producteur de Roses et Sélectionneur de Plantes & Accessoires pour Jardins
Service clients 04 78 34 46 52
DE 9H À 18H
FR
Menu
L'AUTOMNE ARRIVE : connaissez-vous les avantages de planter à l'automne ?

Rosiers buissons à grands fleurs et rosiers buissons à fleurs groupées, nos conseils de plantation, de taille et d’entretien.

Vous avez craqué pour la plénitude des belles roses à grandes fleurs et la générosité des rosiers à fleurs groupées (pour massifs). Voici toutes nos astuces de pro pour les réussir.

Plantation des rosiers buissons

Comment réussir la plantation de ses rosiers buissons en pleine terre ?

Retrouvez les étapes de plantation par ici !

Comment réussir la plantation de ses rosiers buissons en pot ?

Toutes nos astuces d’experts par ici !

Quand et comment tailler ses rosiers buissons ?

Afin de conserver longtemps ses rosiers buissons à grandes fleurs et ceux à fleurs groupées (à massifs) compacts et florifères, nous conseillons de les tailler deux fois par an : en fin d’hiver/début printemps pour la taille principale de floraison, puis une taille de nettoyage en début d’hiver (facultative).

 

- Quand faire la taille de floraison ?

Cela dépend de votre climat… Le tableau ci-dessous récapitule les dates indicatives de la taille des rosiers buissons selon votre région. Ces dates ne sont qu’un repère théorique, vos rosiers vous indiqueront eux-mêmes quand il est temps d’intervenir !  Le bon moment, c’est quand les bourgeons (les yeux) gonflent et commencent à éclater.

 J’habite dans… (type de climat)

 Je taille entre

 Le Sud ou le Sud-Ouest (méditerranéen-océanique)

 Le 15 et le 28 (29) février

 Le Nord-Ouest (océanique), l’Ile de France (océanique dégradé)

 Le 1er et le 15 mars

 Le Nord, l’Est ou le Centre (continental dégradé/plaine)

 Le 15 et le 31 mars

 Les régions de montagne (continental/montagnard)

 Le 1er et le 15 avril

 - Comment tailler ses rosiers buissons à grandes fleurs ou à fleurs groupées (à massifs) ?

La taille printanière des rosiers buissons vise à renforcer la vigueur et la santé des plants, donner une silhouette agréable et obtenir de plus belles fleurs. Elle est donc courte, voire sévère. Les branches sont coupées entre 15 et 30 cm de hauteur à partir du sol selon la vigueur de votre rosier buisson. Un rosier peu vigoureux doit être taillé très sévèrement, alors qu’un rosier très poussant sera taillé plus long.

Inspectez la silhouette de votre rosier. Commencez par enlever les bois morts, les tiges malingres, mal placées ou qui se croisent dans la silhouette du rosier. Conservez 3 à 7 branches principales c’est suffisant.

Le but de la taille des rosiers buissons, c’est d’obtenir un rosier compact et touffu bien ramifié dès sa base. On part donc du sol et on favorise les branches les plus jeunes (1 à 2 ans), reconnaissables à leur écorce fine verte ou bronze selon les variétés. Supprimez les branches les plus âgées (à l’écorce grise et fendillée) au profit des plus jeunes.

Puis retaillez les branches conservées à 3 ou 5 yeux (bourgeons) selon la vigueur du rosier, de préférence au-dessus d’un œil dirigé vers l’extérieur de la silhouette. Si les yeux sont peu visibles, on peut les repérer grâce à la cicatrice laissée par la feuille tombée en hiver : l’œil est juste au-dessus du trait de cicatrice. Une fois taillée, la charpente du rosier mesure entre 15 et 30 cm de hauteur.

Pour aider à la cicatrisation des plaies de taille, appliquez un traitement à base de cuivre comme la Bouillie Bordelaise.

 

 - Et la taille de propreté ?

Cette coupe d’automne s’apparente plus à un nettoyage qu’à une taille. A l’arrivée de l’hiver, taillez le tiers supérieur de la végétation, juste pour supprimer les restes de fleurs fanées. Les rosiers ont ainsi moins de prise au vent en hiver et cette petite coupe stimule le grossissement de bourgeons à la base du rosier.

Profitez de cette taille de nettoyage et enlevez les feuilles tombées au pied du rosier, souvent porteuses de germes de maladies, ceci afin d’éviter tout risque d’infestation en début de saison.

  

- Puis-je tailler court mes rosiers buissons en automne ?

C’est fortement déconseillé ! En cas d’hiver doux, les rosiers peuvent repartir en végétation. Certes, c’est joli mais si de fortes gelées arrivent (février est souvent traitre !), elles peuvent détruire les jeunes pousses et provoquer un gros retard de végétation au printemps, le temps que le rosier régénère de nouveaux bourgeons.

  

- Et si je ne taille pas du tout mes rosiers buissons ?

Les jardiniers débutants ont souvent peur de tailler ! Si vous ne taillez pas, votre rosier buisson va prendre de la hauteur, car la sève sera attirée par l’extrémité des branches. Le rosier va peu à peu se dégarnir du pied puis prendre une silhouette déséquilibrée et dégingandée. Il devient aussi plus sensible aux maladies et aux ravageurs car à la longue, la sève circule moins bien dans les branches qui grossissent au fil du temps, et surtout qui ne se renouvellent pas.

Gardez à l’esprit que les rosiers aiment être taillés, cela ne leur fait pas de mal bien au contraire.

 

 - J’ai dans mon jardin de vieux rosiers buissons qui n’ont pas vu de sécateur depuis longtemps ! Comment puis-je les tailler ?

Quand on acquiert une maison, il y a très souvent des rosiers dans le jardin, parfois très vieux et qui ont pu être négligés. Ils présentent de grosses branches vieillissantes, sont hauts et dégingandés et ne fleurissent plus beaucoup. Avant de tout arracher, il est tout à fait possible de les rajeunir !

Procédez durant le repos végétatif, en novembre. Pas de scrupules, coupez toutes les branches à 30/40 cm du sol ! Le rosier possède la faculté de repousser sur du vieux bois, mais aussi directement du pied. Travaillez superficiellement la terre autour du rosier et nourrissez-le par un apport de Lombricompost et de corne torréfiée.

Comment bien entretenir ses rosiers buissons ?

Tous nos conseils et astuces sont détaillés dans les pages consacrées aux conseils généraux d’entretien.

Pour rappel, les jeunes rosiers buissons aiment être arrosés régulièrement ce qui favorise leur enracinement en profondeur et augmente leur résistance. Apportez de préférence de grandes quantités d’eau pour qu’elle pénètre bien en profondeur, tous les 10-15 jours en moyenne. Une fois bien installés, ils tolèrent bien la chaleur et la sécheresse, mais si ces périodes se prolongent trop longtemps, ils stoppent leur croissance et leur floraison. Appliquez de l’engrais 3 fois dans l’année : en mars-avril après la taille, en juin après la première floraison puis en août pour favoriser les floraisons d’automne.

Cultivés dans de bonnes conditions, les rosiers buissons résistent bien aux attaques de maladies et/ou de ravageurs. Le cas échéant, retrouvez nos conseils pour identifier maladies et insectes ravageurs, les moyens de s’en prévenir et de les éliminer par ici !

Comment supprimer les roses fanées de ses rosiers buissons ?

Tous nos rosiers buissons, qu’ils soient à grandes fleurs ou à fleurs groupées (pour massifs), sont remontants et produisent des vagues de fleurs de juin jusqu’aux gelées. Ces vagues de fleurs se renouvellent plus rapidement (toutes les 3 à 6 semaines selon les variétés) si vous prenez soin d’éliminer les fleurs fanées de vos rosiers.

Coupez la rose fanée des rosiers à grandes fleurs 10 à 15 cm sous la fleur, juste au-dessus d’une feuille « entière » à 5 folioles. Pour les rosiers qui fleurissent en grappes, même s’il est possible d’ôter les fleurs une à une, le plus simple consiste à supprimer tout le bouquet défraîchi, une dizaine de centimètres sous le bouquet, toujours au-dessus d’une feuille « entière » à 5 folioles.

NEWSLETTER Meilland Richardier

Ne manquez plus les dernières promotions & nouveautés